Joustra – L’épopée alsacienne du jouet

Posted on 0
Ces jouets mécaniques, ingénieux et colorés, ont fait rêver des milliers d’enfants. Et sans doute aussi leurs parents. Créée en 1934, l’entreprise Joustra a connu après la Seconde Guerre Mondiale un essor extraordinaire, faisant largement rayonner à travers le monde la marque à l’effigie de la cathédrale de Strasbourg.

Une aventure alsacienne

La société Joustra (contraction de JOUet de STRAsbourg), a été crée en 1934 par les frères Paul et André Kosmann, commerçants strasbourgeois, avec le projet de concurrencer les fabricants de jouets allemands, en particulier ceux de la firme Lehmann, spécialisée dans la production de petits automates en tôle.

Stoppée en 1943, l’usine reprend ses activités dès la fin de la Seconde Guerre mondiale et se développe rapidement en mettant sur le marché un ensemble de jouets munis de petits mécanismes permettant de les mettre en mouvement.

Bimbo, le chauffeur excentrique, jouet Joustra – 1953
Le logo original de la marque sur fond de cathédrale de Strasbourg.

 

Un jouet Lehmann de 1920 – Stadtmuseum Brandenburg an der Havel – Frey-Haus.

 

Des jouets très attractifs

 

Le succès est rapidement au rendez-vous grâce à un catalogue fourni et innovant, comportant une multitude de modèles à des prix très accessibles.

Tel le célèbre “Gigi” le petit pingouin battant des ailes, vendu 250 F en 1953 (soit environ 5 €).

Le lapin sauteur.
Le chat au ballon.

 

La coccinelle – vue en dessous du mécanisme à frottement.
De la nouvelle usine installée rue de Belfort à Strasbourg vont sortir de nombreux jouets aux couleurs vives dont les mouvements originaux font le succès.

La création d’une large palette d’animaux mécaniques participe à cet engouement, avec la possibilité pour les enfants de se constituer, pour un coût modeste, toute une petite ménagerie.

Ce faible coût entre aussi dans la politique de la marque qui y voit un bon moyen de fidéliser ainsi ses petits clients.

Une diversification réussie

Outre les animaux, Joustra se diversifie avec des sujets issus de l’univers des westerns ou du cirque.

 

Carrousel (réf 1014) – Fabrication 1957.

 

Certains sont de véritables petits bijoux mécaniques, comme par exemple “TEXAS POST” dont les mouvements reproduisent l’attaque d’une diligence, avec chevaux lancés au galop, cocher rebondissant sur son siège et surtout jaillissement d’étincelles pour imiter les coups de feu. De quoi se prendre véritablement pour John Wayne !

 

La diligence – 1955

L’épopée automobile

Pour de nombreux collectionneurs, Joustra c’est aussi et surtout un extraordinaire catalogue de voitures, tracteurs, bus ou avions qui, après avoir fait rêver des générations d’enfants, continuent de nos jours de susciter l’engouement grâce à leurs innovations techniques.

Ainsi, dès 1946, la marque lance la fameuse “AUTO-MIRACLE 2002”, équipée d’un ingénieux mécanisme à ressort à huit programmes permettant d’enchaîner des mouvements différents : le moteur lancé, la voiture démarre, s’arrête, le chauffeur sors et le capot claque avant que le mécanisme reparte. Pour l’époque, tout simplement magique !

Ce jouet connaîtra un tel succès que les fabricants allemands interdiront à Joustra de se présenter au Salon du Jouet de Nuremberg.

L’Auto Miracle 2002.

Certaines de ces créations s’accompagnent de personnages et détails qui ajoutent une dimension supplémentaire au jouet. Comme le modèle “ROSENGARD” de 1952 avec sa caravane à auvent et ses petits personnages attablés sous leur parasol.

Oh, les belles bagnoles !

Avec l’émergence des sports automobiles, la firme est encouragée à commercialiser de superbes reproductions de voitures, autant françaises qu’étrangères.

La Peugeot 404 décapotable.

 

L’Austin Healey coupé avec toit ouvrant.
La DS

 

Les belles américaines ne sont pas en reste avec  la Cadillac !

 

En 1960, sera même lancé un modèle géant de cabriolet de 45 cm, avec un caniche (?) comme passager avant.

Le super cabriolet de 1956.

 

Une position de leader

Au milieu des années 1960, JOUSTRA est devenu le premier fabricant de jouets mécaniques en Europe. Sa gamme comprend jusqu’à 200 produits différents, jouets à clef mais aussi à friction et plus tard, à piles. La réputation de l’entreprise lui permet d’exporter une bonne partie de sa production en Europe ou aux États-Unis.

Qui pourrait croire que, quelques années plus tard, le beau rêve va se briser …

 

 

Lire la suite : https://www.costumesetcoutumes.alsace/2021/12/joustra-la-fin-de-lepopee/

 

Crédit photo en tête d’article : Maison du Kochersberg – Musée de Truchtersheim – Expo Jouets Joustra – de Mai 2021 à Janvier 2022.

_______________

Documentation

  • Hebert Dominique – Joustra. La marque française de jouets mécaniques – Éditions Du Sapin d’Or. 1990
  • Nicolas Léonard – Joustra, la marque française de jouets mécaniques Editions du May. 2003
  • Lionel de Pommery – Tout Joustra pour le collectionneur – Terres éditions. 2013

_________________

Liens

https://www.jouetsanciens.fr/jouets-animes-joustra/

https://www.librairie-du-cardinal.com/boutique/livres-d-occasion/sciences-et-medecine/techniques/joustra-collection-1966-catalogue-/

http://jrd-cij.over-blog.com/pages/Joustra_le_jouet_de_Strasbourg-2645484.html

https://www.museejouet.com/fr/les-collections

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pas encore de commentaires.